Disponibilité
des
Séjours individuels

Vues à 360° Nouvelle Costette: les photos... Faire un don pour les travaux

Hébergement labellisé :
Hébergement labellisé Respirando

lesamisdelacostette sur facebook :
page facebook lesamisdelacostette

Partager sur facebook :

La Costette

Historique du centre

1978-1980, projet de la JEEL et construction des bâtiments

La JEEL (Jeunesse des Eglises Evangéliques Libres) a pour but de proposer aux enfants de ses églises et d'ailleurs des vacances. En 1978, elle choisit le village du Mazet Saint Voy, situé sur le plateau de la Haute-Loire, haut lieu du protestantisme et région volcanique avec ses paysages si beaux et atypiques, pour y implanter son centre de vacances, face au Lizieux. Elle le nomma la Costette 1000 : costette étant le nom du lieu dit et signifiant « petite côte » et 1000 l'altitude où était implanté le centre. Pour piloter son projet, la JEEL créa une commission travaux composée de 7 membres: MM Jean Gardrat, Pierre Bonnet, Charly Marilleau, Camille Dutronc, Jean Ponsonnet, Rolland Barriol et Jacques Maurel. Cette commission choisit l'architecte Mr Datchary, de la région de Grenoble pour concevoir les plans. Après avoir fini la conception Mr Datchary choisit l'architecte Boudignon, du Puy en Velay, pour être le maître d'œuvre. C'est alors deux ans de travaux qui commencèrent. L'Entreprise Fournier, de Tence, fit tout le gros œuvre du bâtiment central et laissa le gros œuvre des ailes Mazet et Lizieux au camp de travail dont Camille Dutronc et Jean-Pierre Delpeche étaient les responsables. Le premier camp de travail eut lieu du 5 au 25 août 1978. Il réunit alors des gens de toute la région et notamment de l'église évangélique libre du Riou, de toute la France (Paris, Lyon, Orthez, etc) et de toute l'Europe (camp étudiants « concordia » : Islande, Danemark, Pologne, Suisse, Espagne, Angleterre). L'entreprise Fournier fit ensuite les toitures de toute la Costette. Un second camp de travail eut lieu du 1er juillet au 15 septembre 1979. Il permit de finir le bâtiment central et l'aile Mazet et ainsi de pouvoir proposer la première colonie un an plus tard du 3 au 24 août 1980. Cette même année les derniers travaux furent effectués, l'aile Lizieux fut terminée et marqua ainsi l'achèvement des bâtiments. Notons que pendant ces deux années de travaux, les élus locaux  et notamment ceux du Mazet Saint Voy ont été d'une aide précieuse pour la réalisation du projet de la JEEL.

Le centre et les directeurs de la Costette

De 1978 à 1991, le lancement et l'enracinement

Pour diriger les travaux et accueillir l'équipe de bénévoles et les premiers occupants, il fallait des personnes pleines de zèle et d'énergie, ce fut donc Marc et Janie Moncaut qui se chargèrent de la direction du centre de 1978 à 1980. De 1980 à 1981, ce fut une année de transition. Le couple Moncaut resta à la Costette pour l'accueil des groupes alors que les nouveaux directeurs, le couple pastoral, Jean et Mireille Gardrat, gérait le centre à distance, étant encore engagé à l'église de Nîmes. Le couple Gardrat vint s'installer en 1981 et resta jusqu'en 1987. En plus des colonies qui étaient un rendez-vous incontournable et qui avaient lieu chaque été en août, ils lancèrent le « camp aînés » en septembre 1986. En 1987, le centre accueillit Regis Teissonière comme Directeur jusqu'en 1991. En 1991, c'est le couple pastoral,  Pierre et Eliette Bonnet, qui prit la direction. Le centre s'était alors profondément enraciné dans le milieu des centres de vacances chrétiens et y avait maintenant sa place à part entière.

De 1991 à aujourd'hui, nouveaux projets, nouvelles perspectives

En 1991, le nouveau projet de la JEEL pour la Costette 1000, la salle polyvalente du Garay de 500 places, devint réalité après 2 ans de mise en place. La Costette 1000 avait donc de nouvelles perspectives. Elle pouvait maintenant recevoir des mariages, des conférences, des rassemblements, des concerts, mais aussi permettre à des clubs sportifs de pratiquer du tennis, du football, du volley, du basket-ball et proposer toutes ces activités aux personnes qu'elle recevait dans le centre quel que soit le temps. C'est donc le couple Bonnet qui travailla à ces nouvelles possibilités jusqu'en janvier 2000. Cette même année, le centre eut comme nouveaux directeurs le couple Jean-Pierre et Martine Charlemagne. Jean-Pierre, étant un ancien professeur de sciences et un passionné de géologie, mit en place les classes vertes de découvertes. La Costette 1000 eut alors comme nouveaux clients de jeunes écoliers et leurs enseignants. Les Charlemagne furent remplacés en mars 2006 par une équipe provisoire, leur fils Michel Charlemagne et Jean-Claude Nouguier qui assurèrent les activités jusqu'à la fin de la période estivale appuyés par une sérieuse équipe de bénévoles.

A partir de janvier 2007 le Conseil d'Administration résolut de changer de mode d'organisation et de mutualiser certaines ressources avec une autre association locale, dans laquelle étaient aussi investis plusieurs membres de la JEEL. Ainsi, à cette date, Thierry Ferrand, Directeur de l'ESAT "Les amis du plateau" prend la direction administrative de La Costette 1000, il s'entoure en mars de la responsable de l'Accueil et des Séjours, Annabelle Devaux. Le personnel de l'ESAT (ex CAT) participe aux services de table et de cuisine, ainsi qu'à l'entretien des espaces extérieurs et de la salle du Garay. En 2011, Christian Bury devient Responsable de l'Accueil et des Séjours, puis Dominique Belsoeur en 2013.

Aujourd'hui

Aujourd'hui, Florence Veldhuizen est la nouvelle Responsable de l'Accueil et des Séjours. Depuis fin aout 2015 les travailleurs de l'ESAT occupent la cuisine rénovée et produisent les repas pour le centre et la cantine municipale.